Archives par catégorie: LES ÉVÉNEMENTS

Tellement libre, ce Max !

Ancien nageur devenu comédien, Maxime Taffanel présente actuellement son spectacle « 100 mètres papillon » dans toute la France. En Auvergne, il sera sur le plot de départ le 17 janvier à Pont-du-Château.

Maxime Taffanel est un artiste. Depuis son plus jeune âge, grâce à ses parents, il a baigné dans la danse, les chorégraphies. Mais il a été aussi un nageur de haut niveau : 53’’ au 100m nage libre, 59’’ sur 100m papillon, les connaisseurs apprécieront. « Malgré deux entraînements par jour, des podiums aux championnats de France minimes avec mon club du MUC (Montpellier Université Club), il me manquait quelque chose pour le très haut niveau. Un geste, une glisse, une intelligence de nage », explique tranquillement l’intéressé. Passionné par le théâtre, il passe le concours de l’école nationale de théâtre (ENSAD à Montpellier) à 18 ans puis devient élève comédien à la prestigieuse Comédie française. « Du très haut niveau cette fois ! », sourit Maxime.
Co-fondateur du collectif Colette, Maxime Taffanel a troqué les bassins contre les salles de théâtre pour présenter son spectacle — 100 mètres papillons — qu’il a lui-même écrit. « Une façon de mêler mes deux passions. Une expérience de l’eau et de la nage à explorer sur un plateau. » Un terrain de jeu idéal tant la natation en compétition comporte de théâtralité : « Le chrono, l’intimidation dans la chambre d’appel, le commentateur, le souffle épuisé des autres nageurs, la répétition des gestes, le coach, le public… »

BALLET AQUATIQUE

Grâce à Nelly Pulicani, metteure en scène, l’histoire de Max est née sur scène, offrant un spectacle ludique, touchant initiés comme néophytes : Larie, 16 ans — « une période charnière en natation » —, est un jeune nageur qui découvre le haut niveau, son rapport à la glisse, l’idée de l’éventuel renoncement aussi… Sur la scène représentant un bassin de 50 mètres, les gestes sont ralentis, exagérés, amplifiés… «Je mime la coulée, l’ondulation, je respire sous l’eau, décompose la culbute… C’est un ballet aquatique en toute liberté. Ca devient de la danse, le bassin se transforme en océan pour une nage infinie. » Epris de liberté, Max raconte son rapport charnel avec l’eau, « ma première histoire d’amour. J’ai grandi grâce à elle, souffert aussi. »
Ambassadeur de Nage Libre — la marque a été créée par Vincent Argillier son ancien coach au MUC — Maxime aime le clin d’œil : « Le nage libre, c’est nager ce que l’on veut. Sa marque, c’est comme inventer une autre forme de nage, explorer un nouveau chemin. Comme moi avec le théâtre. Porter Nage Libre, c’est glisser libre, jouer libre. »

Facebook : @Cent Mètres Papillon

Ancien nageur devenu comédien, Maxime Taffanel présente actuellement son spectacle « 100 mètres papillon » dans toute la France. En Auvergne, il sera sur le plot de départ le 17 janvier à Pont-du-Château. Maxime Taffanel est un artiste. Depuis son plus jeune âge, grâce à ses parents, il a baigné dans la danse, les chorégraphies. Mais il a été […]

Nage Libre® s’engage pour le Mozambique

Alors que la noyade est la première cause de mortalité au Mozambique loin devant le paludisme, Nage Libre®a participé au financement de la création de l’association SAMO (Sauvetage Aquatique du Mozambique).

©Philippe Da Costa

 

En proie à de fortes inondations ces dernières semaines, le Mozambique tente de s’organiser avec le soutien des ONG présentes sur place. Parmi ces forces vives, l’association d’utilité publique SAMO est chargée notamment de former des maîtres-nageurs sauveteurs locaux. « Avec une population ne sachant pas nager et en l’absence de maitres-nageurs sauveteurs, le nombre de victimes augmente de façon exponentielle », déplore Vincent Argillier, fondateur de Nage Libre®désormais membre honoraire de SAMO. Mais La mission de l’association va bien au-delà :« Nous travaillons pour aider à mieux prévenir les phénomènes anticycloniques, à définir une cartographie précise des zones de crue et à mettre en place des systèmes d’alerte efficaces pour les populations. L’objectif est vraiment d’aider à une meilleure organisation en vue des prochaines crues » explique le délégué permanent sur place, chargé de la coordination des actions.

Images actuelles au Mozambique

©Philippe Da Costa

Au sein du SAMO, Nage Libre®participe ainsi à la mise en place de modules de formation de maîtres-nageurs sauveteurs mozambicains : « Définir leur rôle, leur pouvoir aussi. L’association effectue aussi un travail de lobbying auprès des ONG sur place pour que tout le monde travaille dans le même sens car il y a des vies à sauver.»En effet, le Mozambique, 28 millions d’habitants, occupe la triste place de leader mondial de la noyade (selon l’OMS, 360000 morts par noyade sont recensées chaque année dans le monde, 90% touchant des enfants de moins de 5 ans).

« Mais il faut aussi aider le pays à progresser en matière chimique et d’entretien des bassins et trouver des idées pour faciliter l’apprentissage de la natation en eaux troubles, réelles difficultés pour les moniteurs mis à disposition par le ministère de l’intérieur du Mozambique. »Un défi de taille que Nage Libre®s’emploie à relever avec le concours de l’Etat français : « Une réflexion avec le CREPS est menée pour créer une formation autour des métiers de l’eau au Mozambique »,révèle encore Vincent Argillier. Pour créer un outil de partage dans le pays, Nage Libre® s’est aussi proposée pour héberger gratuitement le site internet de l’association SAMO.

Enfants qui apprennent à nager au Mozambique durant le shooting photo grâce à une ceinture faite de bouteilles de soda.
©Philippe Da Costa

Au sein du SAMO, Nage Libre®participe ainsi à la mise en place de modules de formation de maîtres-nageurs sauveteurs mozambicains : « Définir leur rôle, leur pouvoir aussi. L’association effectue aussi un travail de lobbying auprès des ONG sur place pour que tout le monde travaille dans le même sens car il y a des vies à […]

GULF STREAM : Le webzine des courants de l’eau

Pour célébrer la sortie de sa première collection — Zéro — Nage Libre® lance Gulf Stream, le webzine des courants de l’eau. Voyages aux pays de l’eau, interviews de personnalités du monde de l’eau, retour sur les expériences des Messagers de l’eau, ambassadeurs de la marque, mais aussi sur des événements liés au monde de l’eau… Gulf Stream, c’est surtout le magazine d’un courant de liberté.

Vous voulez partager une expérience liée à l’eau ?
Envoyez-nous vos infos à contact@nagelibe.fr

.

Pour célébrer la sortie de sa première collection — Zéro — Nage Libre® lance Gulf Stream, le webzine des courants de l’eau. Voyages aux pays de l’eau, interviews de personnalités du monde de l’eau, retour sur les expériences des Messagers de l’eau, ambassadeurs de la marque, mais aussi sur des événements liés au monde de […]